Lun- Ven : 09:00 - 18:00
contact@chimipro.com
+212 537 77 34 762

Article

Puiser dans les eaux épurées pour épargner l’eau potable

///
Comment0
/
Categories

Les territoires, exposés ou non à un déficit chronique d’eau, cherchent une ressource complémentaire ou une alternative aux prélèvements d’eau potable. Utiliser les eaux épurées permet d’arroser des golfs, d’irriguer des cultures, etc., mais aussi de réduire les rejets des stations d’épuration dans les cours d’eau ou en mer.

Arroser des espaces verts, un golf, une forêt ou des prairies avec les eaux usées qu’ont dépolluées les stations d’épuration ? Pour ce type d’usage, l’idée fait son chemin comme alternative à l’eau potable. « Utiliser en complément cette ressource paraît raisonnable, quand sécheresses et tensions sur l’eau potable sont promises à s’accentuer », estime Laurent Roy, directeur de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse. Les restrictions sont de plus en plus courantes l’été, en particulier dans le sud du pays ainsi qu’en Vendée et dans la baie de Somme.